La star des ventes de voitures électriques en France est la Renault Zoé. Présentée en 2012 et commercialisée depuis 2013, elle caracole en tête des ventes de véhicules électriques en France et en Allemagne. Si sa ligne n’a pas changé jusqu’en 2019, année de son restylage, ses batteries et ses motorisations ont évolué au fil des années. Avec plus de 200 000 exemplaires vendus depuis 2013, la Renault Zoé se trouve facilement sur le marché de l’occasion avec des prix pouvant descendre jusqu’à 5 000 € pour la première génération.

Initialement proposée dans une version dotée d’un moteur de 65 kW associé à une batterie de 22 kWh, la petite Zoé de Renault a su au fil des années s’imposer comme une véritable alternative aux citadines thermiques. Si les premières générations n’offraient que 100 à 150 km d’autonomie sur une charge complète, la dernière version avec sa batterie de 52 kWh offre près de 400 km de liberté selon le cycle WLTP.

La Renault Zoé phase 1 : 2013-2019

Renault Zoé Phase 1 (2013 -2019)

Présentée officiellement en 2012 lors du salon de Genève, après avoir évolué avec différents concept-cars, la nouvelle Renault Zoé est commercialisée en France au début du printemps 2013. Elle est dotée d’une batterie de 22 kWh à refroidissement par air lui offrant une autonomie variant entre 100 et 150 km sur une charge complète.

Les premiers exemplaires commercialisés de mars 2013 à février 2015 reçoivent les motorisations R210 ou Q210, développant chacune une puissance de 65 kW, soit l’équivalent de 88 chevaux. Le couple grimpe à 220 Nm et la petite citadine électrique autorise le 0 à 100 km/h en 13,5 secondes. Cette première génération offrait l’avantage de disposer de la recharge à 43 kW de série permettant de recharger sa batterie en 30 minutes sur une borne adaptée.

À partir de 2015 et jusqu’à la fin de l’année 2016, la Zoé reçoit un nouveau moteur, le R240 qui développe également 65 kW et un couple de 220 Nm. Les performances et l’autonomie sont identiques. Seule la charge passera à 22 kW et demandera une heure pour recharger intégralement la batterie.

Au début de l’année 2017, Renault remplace le moteur R240 par trois nouveaux moteurs : le R75 qui développe une puissance de 57 kW soit 77 chevaux. Avec une puissance moindre, les performances en pâtissent, le 0 à 100 km/h prend 2 secondes de plus. En parallèle, la Zoé sera aussi proposée avec les R90 et les Q90. Le premier développe une puissance de 68 kW pour un couple de 225 Nm alors que le second offre 65 kW pour 220 Nm. Ce dernier sera proposé à nouveau avec la recharge jusqu’à 43 Kw.

Ce sera également le moment où Renault décide d’introduire une nouvelle batterie de plus grande capacité. La Zoé pourra bénéficier d’une capacité de 41 kWh ce qui lui autorise une autonomie qui pourra atteindre, voire dépasser, les 300 km.

À l’été 2018, Renault remplace les trois moteurs par une nouvelle version offrant une puissance supérieure. Le moteur R110, développant 80 kW soit 109 chevaux, offre de bien meilleures performances à la Zoé. Associé aux batteries de 22 kWh et 41 kWh, il permet de réaliser le 0 à 100 km/h en seulement 11,4 secondes ce qui rend la Zoé dynamique. Juste avant le rafraîchissement de la Zoé, Renault introduit un nouveau pack batterie de 52 kWh qui remplacera les deux autres options. C’est l’occasion pour la Zoé de frôler une autonomie de 400 km.

La Renault Zoé phase 2 : 2019 – en cours

Renault Zoé Phase 2 (2019-en cours)

À la fin de l’année 2019, Renault se décide enfin à retravailler la silhouette de sa Zoé. Exit les touches de bleu dans les feux avant et arrière. La Zoé s’offre une nouvelle face avant et une planche de bord redessiné, inspirée de sa sœur Clio. Beaucoup plus moderne, cette nouvelle planche de bord intègre dès le niveau de base un écran de 7“ compatible Apple Carplay et Android Auto.

Si la batterie de 52 kWh et le moteur R110 sont reconduits avec la phase 2 de la Zoé, un second moteur est proposé en option sur les niveaux de finitions intermédiaires et de série sur le haut de gamme, le R135 qui offre une puissance de 100 kW soit l’équivalent de 135 chevaux et un couple de 245 Nm. La vitesse maximale passe de 135 à 140 km/h et le 0 à 100 km/h passe sous la barre des 10 secondes. Avec cette motorisation, la Zoé bénéficie de la charge rapide à 50 kW via un connecteur CCS Combo. Celle-ci est proposée en option sur les autres versions pour 1 000 €.