L’année 2020 aura été marquée par la pandémie mondiale de la Covid-19, mais aussi par le décollage des ventes des voitures électriques et hybrides. Cette nette augmentation est liée aux politiques mises en place par les gouvernements pour inciter la population à franchir le pas avec des incitations financières conséquentes.

Les véhicules électrifiés en forte progression en 2020 partout en Europe

D’après les chiffres communiqués par l’Avere France, la part des véhicules électrifiés dans les ventes de véhicules neufs est passée de 5,7 % en 2019 à 11,9 % en 2020 soit plus du double en l’espace d’une seule année.

Ainsi au cours de l’année 2020, plus d’un million de véhicules électriques rechargeables (purement électriques et hybrides) ont été commercialisés. La part des véhicules 100% électriques représente un peu de plus de la moitié avec 538 772 exemplaires écoulés.

Que ce soit les véhicules électriques ou les voitures hybrides rechargeables, leurs ventes ont dépassé celle des voitures hybrides non rechargeables. Le plus gros des ventes s’est fait sur les troisième et quatrième trimestres de l’année. Ce dernier a connu une forte progression avec une augmentation de 500 % des ventes de véhicule électrique par rapport à 2019 à la même période.

Pour 2020, c’est l’Allemagne qui prend la tête des ventes de voitures électriques avec 194 474 exemplaires vendus. La France est seconde du classement avec 111 127 exemplaires écoulés. La troisième place revient aux Pays-Bas avec 73 204 voitures électriques. Ces pays ont été ceux qui ont le plus facilité l’accès à la voiture électrique avec des aides importantes.

En France, il a été possible de cumuler le super bonus de 7 000 € avec la prime à la conversion de 5 000 € soit un capital de 12 000 € sans oublier certaines aides locales qui pouvaient atteindre également 5 000 € supplémentaires dans certaines régions.

Les stars du marché européen

Le podium de l’année 2020 est composé, pour les voitures électriques, de la Renault Zoé avec 37409 exemplaires vendus, de la Peugeot e-208 avec 16 557 voitures commercialisées et de la Tesla Model 3 avec 6 477 immatriculations. Les trois modèles se sont disputé la première place tout au long de l’année.

La Renault Zoé récemment rafraichit à conserver la première place en France pendant plusieurs mois. La politique commerciale agressive de Renault avec des offres de location à petit prix aidées par les incitations financières du gouvernement français a participé à son succès.

La Tesla Model 3 a connu une bonne année, volant parfois la vedette à la Zoé également challengée par la Peugeot e-208. Quant à la nouvelle Volkswagen ID.3 arrivée à l’automne, elle a trouvé son public dès son lancement et se hisse déjà à la 6ème place du classement annuel. Elle est la première voiture 100% électrique de la marque après avoir tenté l’aventure avec l’eGolf.

Une pluie de nouveaux modèles

L’année 2020 offre un nouveau souffle à la voiture électrique. Si la première impulsion avait été donnée par Tesla au début de la précédente décennie puis suivie par Renault avec la Zoé peu après, les autres constructeurs ont mis longtemps avant de s’engager réellement dans cette voie. Mais la transition énergétique est en train de se mettre réellement en place.

La plupart des constructeurs se sont lancés dans la course à l’électrification de leur gamme. 2020 est une année charnière avec l’introduction de lourdes pénalités pour les constructeurs sur les émissions de CO2 de leur gamme.

Ainsi, nous avons pu voir apparaitre de nouveaux modèles plus accessibles sur le marché. La Fiat e500 a fait son entrée tout comme la Twingo ZE disponible dès 25 000 € hors bonus. La Zoé a enfin des concurrentes à sa hauteur avec la Peugeot e208 et sa cousine Opel Corsa-e.

De son côté Tesla continue à développer sa gamme, le SUV Model Y dérivé de la Model 3 devrait arriver sur le marché européen dans les prochains mois et le pionnier américain a annoncé un modèle plus compact pour le marché européen, probablement développé dans sa nouvelle usine de Berlin.

Citroën a lancé sa nouvelle ë-C4 et Dacia propose la petite Spring, une voiture électrique compacte à petit prix. Mercedes déploie également sa gamme EQ avec la présentation du SUV compact EQC 250, premier de la gamme qui sera suivie prochainement par les EQE et EQS, les futures grandes berlines électriques de la marque à l’étoile.

2021 sera également une année riche en nouveaux modèles. Un cap est franchi, les constructeurs ont compris qu’ils n’avaient plus le choix.